Blog

Emily in Paris

Quelles sont les principales différences entre les Etats-Unis et la France ? Sans mentionner la langue, il y a une émission de télévision qui s’appelle Emily a Paris et qui a été diffusée le 02 octobre 2020. C’est une émission de télé très drôle et sympathique, mais il y avait des scènes qui se distinguent de la série et mentionnent certaines différences entre les deux pays.

Miam, miam…

Maintenant, parlons de quelque chose d’unique à chaque culture… la nourriture ! Dans Emily in Paris, les auteurs montrent des petits déjeuners typiquement français… comme un croissant frais d’une pâtisserie. Aux États-Unis, la majorité de la population active ne prend qu’un café le matin ou décide même de sauter le petit déjeuner. Cette opinion est basée sur mes cinq dernières années d’expérience à San Diego dans l’industrie biotechnologique et sur les personnes que j’y ai rencontrées.  Pour ce qu’on appelle le déjeuner ou le lunch, la différence est très grande entre les deux pays : Aux États-Unis, le deuxième repas de la journée est le « lunch » et les gens mangent généralement quelque chose de léger comme un drive-thru, un fast food, ou des restes du dîner de la veillet. Alors qu’en France, chaque repas est un événement spécial, avec 3 plats principaux.  Parmi eux : une salade, une soupe, un plat principal, un dessert et pour finir un café ou un espresso.   Aux États-Unis, le dîner est plus connu sous le nom «heavy meal» c’est-à-dire que les familles s’assoient autour de la table et partagent des plats plus élaborés.

Bien que “Emily à Paris” soit une comédie romantique qui essaie surtout de vendre l’idée que le français n’est qu’un endroit romantique (tout peut être romantique si c’est à Paris), cette comédie tente en fait de comparer les deux cultures : la culture américaine et la culture française. Je crois que la leçon que cette émission de télévision essaie de montrer est que les deux cultures peuvent apprendre l’une de l’autre.

L’une des scènes qui a retenu mon attention est celle où l’un des collègues du personnage principale lui a dit : ” You live to work. We work to live.” (“Tu vis pour travailler. Nous travaillons pour vivre”.) D’après ma propre expérience, dans mon dernier emploi, la seule façon dont vos patrons pouvaient vous apprécier était de faire des heures supplémentaires, d’arriver trop tôt ou de travailler le week-end.  C’était une scène très forte et importante, car malheureusement aux États-Unis, il n’y a pas d’équilibre entre le travail et la vie personnelle. Selon le ministère du travail, de l’emploi et l’insertion, la loi française prévoit que vous travaillez 35 heures par semaine et que vous bénéficiez de 4 semaines de congés payés. (Le ministère du travail, 2015) Il serait important pour nous d’apprendre des Français à cet égard, n’est-ce pas ?

Une chose très intéressante est la blague que le propriétaire de la société où travaille Emily fait sur les États-Unis, où il dit que tout le monde est obèse, et quand il demande pourquoi tout le monde est obèse, le patron d’Emily répond en faisant une blague selon laquelle ils devraient manger de plus petites portions. Ce commentaire m’a fait réfléchir aux raisons pour lesquelles les Américains sont si obèses. Il y a une explication très intéressante derrière ce commentaire sur l’Amérique. Selon une étude (Florent Vieux, 2018), elle montre l’intérêt que porte le gouvernement français à l’enseignement aux enfants du maintien d’une alimentation équilibrée dès leur plus jeune âge. Dans cette étude, ils évaluent la qualité, la quantité calorique et l’équilibre des groupes nutritionnels fournis à l’enfant à l’école. La conclusion est que les écoles françaises ont un intérêt primordial à offrir une bonne alimentation (équilibrée et complète) aux enfants. L’objectif est que lorsqu’ils seront grands, ils auront pris l’habitude de manger et pourront choisir une alimentation équilibrée dans leur vie quotidienne. 

Quand j’étais au lycée aux États-Unis, je me souviens parfaitement de la nourriture que l’école fournissait aux élèves. Tous les vendredis, c’était la pizza au pepperoni. Les en-cas proposés tous les jours étaient des flamin’ cheetos, des sodas, des poptarts, des biscuits et parfois une pomme.  L’objectif est que lorsqu’ils seront grands, ils auront pris l’habitude de manger et pourront choisir une alimentation équilibrée dans leur vie quotidienne.

Bien que “Emily à Paris” soit une comédie romantique peu réaliste, elle montre le choc impressionnant des cultures entre deux excellents pays… leurs similitudes et leurs différences. 

Je pense qu’il serait très important pour nous de réfléchir aux choses que nous faisons chaque jour et d’évaluer ce qui nous apporte de la joie. Comme quand Emily dit que fumer est mauvais pour la sante et le propriétaire de l’entreprise a dit qu’il fume parce qu’il aime la sensation de fumer et parce que fumer pour luis est un plaisir qu’il apprécié.  Je pense que comparer des nations aussi importantes que la France et les États-Unis est une bonne chose, car les deux pays peuvent apporter une critique constructive qui, peut-être, sans l’aide de l’autre pays, ne se serait jamais rendu compte qu’il y avait des domaines à améliorer comme l’alimentation, l’éducation et le travail.

Profitez de votre journée.

 Votre amie Madame C-Blanchard

Tags

Leave a comment

This website uses cookies and asks your personal data to enhance your browsing experience.